Université Laval

Programme de médecine familiale / médecine d’urgence

Contact du programme Quota (approx):
10 (contigent regulier)
1 (contingent particulier)
Directeur du programme
M. Hugh Scott, M.D.
Courriel: hscottcricard@hotmail.comSection médecine d’urgence
Département de médecine familiale et de médecine d’urgence
Local 4617, Pavillon Ferdinand-Vandry
Faculté de médecine
Université Laval,
Québec, (Québec) G1V 0A6

Tél. : (418) 656-2131, poste 2526
Fax : (418) 656-5252
Site web: http://w3.fmed.ulaval.ca/mfa/programmes/ competences_avancees/medecine_durgence/

Documents à fournir

  1. Lettres de référence
    Trois rapports d’appréciation sont requis. Le formulaire standardisé du Collège des médecins de famille du Canada devra être utilisé. Une lettre personnalisée ajoute beaucoup d’informations utiles, elle est donc suggérée.
    Pour le formulaire standardisé du répondant, cliquer ici.
  2. Recommandation du chef d’unité
    Le formulaire d’Évaluation du candidat par le directeur ou chef d’unité de médecine familiale devra être dûment rempli par la personne la plus significative, préférablement le chef d’unité. Une lettre complémentaire serait appréciée.
    Pour le formulaire standardisé à l’intention du chef d’unité ( directeur de programme / site / UMF), cliquer ici.
  3. Lettre de motivation
    Une lettre personnelle décrivant vos motivations à soumettre votre candidature dans notre programme.
  4. Acte de naissance
    Ignorer si vous êtes actuellement inscrit à l’Université Laval.

    • Si vous êtes né au Canada: l’original de votre acte de naissance (ou une copie certifiée conforme à l’original) sur lequel sont mentionnés le nom légal, tous les prénoms, la date de naissance, le sexe, le lieu de naissance (ville, pays), les noms et prénoms des deux parents;
    • Si vous êtes né à l’extérieur du Canada, citoyen canadien ou résident permanent: l’original (ou une copie certifiée conforme à l’original) de votre acte de naissance sur lequel sont mentionnés le nom légal, tous les prénoms, la date de naissance, le sexe, le lieu de naissance (ville, pays), les noms et prénoms des parents ET une photocopie du recto et du verso de votre carte de citoyenneté canadienne ou une photocopie du recto et du verso de la carte confirmant votre statut de résident permanent.
  5. Évaluations de stages
    Une photocopie de chacun de vos stages d’externat et de résidence en médecine familiale.
  6. Document additionnel
    Une photographie est requise.

Entrevues
Les candidats ayant les meilleurs dossiers seront convoqués à une entrevue. Ils rencontreront individuellement (15 à 20 minutes) un comité de sélection formé de professeurs et de résidents du programme de médecine d’urgence du CMFC. Les entrevues auront lieu durant le mois de novembre 2014.

Informations sur le programme
Aperçu du programme

Devant l’évolution dans les habitudes de consultation de la population et de la pratique médicale, il nous semble important d’offrir aux médecins intéressés, une possibilité de parfaire leurs connaissances en médecine d’urgence. Au Québec et au Canada, deux types de formation postdoctorale en médecine d’urgence sont offertes: le Collège des médecins de famille du Canada recommande une année de résidence supplémentaire au programme de deux ans en médecine de famille et donne un « Certificat de compétence spéciale en médecine d’urgence » aux candidates et candidats qui ont complété cette formation spécifique et qui ont réussi un examen du CMFC en médecine d’urgence. Le Collège des médecins du Québec et le Collège Royal des médecins et chirurgiens du Canada reconnaît une formation postdoctorale de cinq ans en médecine d’urgence et décerne un certificat de spécialiste à celles et ceux qui ont complété cette formation et qui ont réussi l’examen du CRMCC. L’Université Laval offre les deux types de programme. Sur ce site, vous faites des démarches au programme de formation en médecine d’urgence du CMFC, soit une troisième année de médecine familiale orientée spécifiquement en médecine d’urgence.

Objectifs généraux

Former des candidats et des candidates en médecine d’urgence selon les exigences du Collège des médecins de famille du Canada afin de les rendre aptes à agir comme :

  • des urgentologues « cliniciens et enseignants » pour les hôpitaux d’enseignement;
  • des urgentologues « cliniciens » pour les autres hôpitaux en milieux urbains et en régions. Ce programme s’adresse aux médecins qui veulent pratiquer la médecine d’urgence à plein temps ou comme partie intégrante de leur pratique de médecine familiale.

Moyens d’apprentissage des attitudes et des aptitudes désirées

Phase I : Les deux premières années de médecine familiale

Compléter sa formation en médecine familiale et atteindre les objectifs de ce programme. Nous recommandons les stages suivants dans la sélection permise à l’intérieur des 24 mois de stages :

  • Médecine d’urgence : 2 mois

Phase II : La troisième année de formation

Les centres hospitaliers affiliés qui collaborent au programme sont les suivants :

  • CHUL du CHUQ
  • CHA – Hôpital de l’Enfant-Jésus
  • CHAU – Hôtel-Dieu de Lévis

Description et cheminement du programme:

1) Stages cliniques

  • 12 mois de stages dans les disciplines suivantes 
  • Médecine d’urgence :
4 mois
  • Médecine d’urgence en région :
1 mois
  • Traumatologie :
1 mois, au choix : CHA – HEJ; Bordeaux, Baltimore
Toronto, Vancouver, Miami
  • Consultation en médecine :
1 mois
  • Soins intensifs adulte:
2 mois
  • Soins intensifs pédiatrique :
1 mois
  • Anesthésie :
1 mois
  • Option :
1 mois
Un mois d’urgence se fera en milieu régional. Le choix des stages dépend partiellement de la formation préalable; nous encourageons au moins un stage à l’extérieur du réseau de l’Université Laval. Environ un tiers du temps en médecine d’urgence ainsi qu’un mois de soins intensifs seront consacrés aux patients de l’âge pédiatrique. Le choix de stages optionnels offerts à l’Université Laval est le suivant : médecine familiale, préhospitalier, ÉDU – radiologie d’urgence (le resident deviendra un praticien indépendant à la fin de son stage ÉDU), toxicologie, orthopédie, plastie, urgence psychiatrique, urgence majeure.

2) Enseignement théorique

  • Une série de cours avancés en médecine d’urgence. Les mardis sont réservés durant les stages pour les activités d’enseignement. Elles sont souvent partagées avec les résidents du programme de médecine d’urgence spécialisée.
  • Clubs de lecture;
  • Une série de séminaires/travaux autonomes en pédagogie et sur le système médical d’urgence;
  • Une révision d’un problème courant en médecine d’urgence par la méthode des critères explicites;
  • Sessions pratiques sur les techniques y compris sur cadavres, ainsi qu’un carnet pour inscrire les techniques faites avec et sans supervision; simulations au laboratoire apprentis incluant une formation en gestion de crise; le cours ÉDU (échographie au département d’urgence)
  • Activités régulières sur les unités d’enseignement : présentations de cas, révisions des radiographies et corrélation clinique, discussions sur des sujets particuliers.

Objectifs Terminaux

Les objectifs terminaux du programme de médecine d’urgence du CMFC à l’Université Laval pourront être atteints par différentes activités éducatives durant une période de 13 mois. Elles comprennent entre autres, 12 mois-stages et des activités d’enseignement programmées. Les objectifs terminaux devront être atteints durant cette période d’apprentissage. Des objectifs particuliers à chaque stage serviront à mieux cibler les connaissances et aptitudes à acquérir.

Les objectifs terminaux s’inscrivent dans le domaine des quatre principes de la médecine familiale :

  1. LE MÉDECIN DE FAMILLE EST UN CLINICIEN COMPÉTENT ET EFFICACE.
  2. LA MÉDECINE FAMILIALE EST « COMMUNAUTAIRE ».
  3. LE MÉDECIN DE FAMILLE EST UNE RESSOURCE POUR UNE POPULATION DÉFINIE DE PATIENTS.
  4. LA RELATION MÉDECIN-PATIENT CONSTITUE L’ESSENCE DU RÔLE DU MÉDECIN DE FAMILLE.

Nous pouvons souligner ici les plus importants :

  • Établir les priorités de traitement pour l’ensemble des patients dans un service d’urgence et planifier l’utilisation efficace des ressources disponibles;
  • Traiter ses patients jusqu’à un niveau avancé, sous supervision minimale;
  • Reconnaître rapidement la nécessité d’une intervention diagnostique ou thérapeutique qui dépasse sa compétence personnelle;
  • Élaborer un diagnostic différentiel pour tous les problèmes majeurs fréquents en médecine d’urgence et faire l’investigation et le traitement nécessaire en fonction des probabilités établies;
  • Intervenir aux différents niveaux dans la situation pré hospitalière et en cas de désastre local ou régional;
  • Décider de la pertinence d’un transfert urgent d’un patient d’une région éloignée vers un centre spécialisé et de ses besoins particuliers durant le transfert;
  • Superviser le travail d’un médecin-résident ou d’un externe pour un patient stable à l’urgence;
  • Évaluer la qualité des soins dans un service d’urgence pour un problème courant en médecine d’urgence en utilisant la méthode des critères objectifs;
  • Présenter les résultats de son évaluation de la qualité des soins dans un service d’urgence lors d’une réunion scientifique régionale;
  • Utiliser des moyens pédagogiques appropriés lors de ses présentations scientifiques et lors de son enseignement.

Mode d’évaluation
À la fin de sa formation, le médecin-résident doit réussir deux examens internes sanctionnés: un examen écrit et un examen oral avec plusieurs problèmes cliniques simulés. De plus, il est admissible à l’examen pour le diplôme de « Certificat de compétence spéciale en médecine d’urgence » du CMFC : CCMF(MU). Durant sa formation, il doit passer une série d’examens formateurs.

Admission
En plus de satisfaire aux exigences générales d’admission stipulées dans le « Règlement des études », la candidate ou le candidat doit avoir terminé avec succès le programme de Diplôme d’études supérieures en médecine familiale ou l’équivalent et être en règle avec le Collège des médecins du Québec.

Le fait de satisfaire aux exigences générales d’admission n’entraîne pas automatiquement l’admission d’une candidate ou d’un candidat. Chaque demande est étudiée par le Comité d’admission du programme de médecine d’urgence du CMFC qui, dans son évaluation, tient compte notamment de la préparation antérieure de la candidate ou du candidat, de ses aptitudes, de sa motivation et de l’ensemble du dossier ainsi que de la capacité d’accueil du programme.

L’acceptation définitive n’est accordée qu’après la réussite des examens du Collège des médecins du Québec et du Collège des médecins de famille du Canada.

La maîtrise du français écrit et parlé est essentielle.

Agrément
Le programme a reçu un agrément complet en 2011.

Critères de sélection

  • Dossier académique acceptable
  • Intérêt et motivation en médecine d’urgence
  • Persévérance
  • Maturité
  • Leadership et implication en Médecine d’urgence

DATE importantes:
Pour assurer une étude complète de votre dossier, vous devez soumettre l’ensemble des documents requis une semaine avant la journée d’entrevue.