Main menu
Section menu

Démystifier l’algorithme de jumelage

Par : Ashley McKiver, Gestionnaire des services opérationnels et de conformité | le 31 août 2016 

CaRMS utilise un algorithme reconnu mondialement et primé pour jumeler des étudiants à des programmes de formation postdoctoraux en médecine partout au Canada. Il existe un certain mystère entourant l’algorithme de jumelage. Lorsque les gens nous demandent ce que nous faisons, ils désirent d’abord savoir comment fonctionne réellement le jumelage. Il existe plusieurs facteurs qui contribuent au déroulement d’un jumelage réussi : la communication avec les candidats et les programmes, le soutien et les outils d’aide disponibles, des vérifications minutieuses et bien entendu, l’algorithme de jumelage.

L’algorithme de jumelage fait l’objet d’un accord de licence avec le National Matching Service Inc. (NMS), basé au Canada et utilisé depuis plus de 50 ans afin d’effectuer des jumelages de résidence en Amérique du Nord. L’algorithme de jumelage, connu sous le nom de l’algorithme Roth-Peranson, a été conçu par Alvin Roth et Elliott Peranson, président du NMS et a été un des facteurs importants qui ont permis à monsieur Roth de remporter le Prix Nobel en économie en 2012.

Quelle information l’algorithme de jumelage utilise-t-il ?

L’algorithme de jumelage utilise deux sortes de données : (1) le nombre de postes disponibles, ou quota, pour chaque programme et (2) les listes de classement des candidats et des programmes.

En utilisant CaRMS en ligne, notre plateforme de candidature en ligne, les bureaux des études médicales postdoctorales déterminent les programmes qui participent au jumelage et attribuent un nombre de postes disponibles (quota) aux programmes participants.

À la suite de la période de candidature, de l’examen des dossiers et des entrevues, les listes de classement sont soumises par les candidats et les programmes via la plateforme CaRMS en ligne. Les listes de classement soumises avant la date limite sont importées dans l’algorithme de jumelage. Le jumelage est ensuite exécuté.

Comment fonctionne l’algorithme de jumelage ?

L’algorithme du jumelage de CaRMS compare les listes de classement soumises par les candidats et les programmes et effectue un jumelage entre les candidats et les programmes selon les préférences indiquées par les deux parties et les quotas disponibles. Les préférences finales des candidats et des programmes, comme indiquées par leurs listes de classement, déterminent le résultat du jumelage. Les listes de classement soumises par les candidats indiquent, par ordre de préférence, les programmes auxquels le candidat aimerait être formé. Les listes de classement soumises par les programmes indiquent, par ordre de préférence, les candidats que le programme désire former.

L’algorithme propose aux candidats d’abord : il tente de jumeler le candidat dans le programme qu’il ou elle préfère. Si le programme n’a pas classé le candidat, ou si tous ses postes ont été pourvus par des candidats préférés, l’algorithme tente de jumeler le candidat au prochain meilleur choix. Ainsi, l’algorithme fournit au candidat le meilleur résultat possible selon la liste de classement soumise.

Si vous désirez en apprendre davantage sur l’algorithme de jumelage et pour voir un exemple de son fonctionnement, visitez notre page d’algorithme de jumelage.