Nous travaillons avec nos intervenants dans l’intérêt des apprenants

Une nouvelle période de collaboration et d’engagement

CaRMS a entrepris une nouvelle période de collaboration et d’engagement avec nos organisations membres et d’intervenants. Un dialogue avec nos partenaires dans l’ensemble de la communauté de l’enseignement médical demeure une priorité, et cet engagement continue de mettre en évidence l’importance du partage de nos données et des points de vue uniques concernant le processus de jumelage.

Rencontre des organismes d’apprenants

Au mois d’août, CaRMS a eu le plaisir d’organiser une rencontre des quatre organismes d’apprenants canadiens : Médecins résidents du Canada, la Fédération des étudiants et des étudiantes en médecine du Canada, la Fédération médicale étudiante du Québec et la Fédération des médecins résidents du Québec. Avec des sujets comme l’engagement et l’adhésion venant à l’esprit, le groupe a décidé de se rencontrer deux fois par année, la deuxième réunion devant avoir lieu en novembre 2016.

«La réunion commune entre CaRMS et les quatre organismes d’apprenants démontre l’excellente relation collaborative entre CaRMS et les apprenants. Cette première réunion, et les réunions régulières subséquentes, permettent à CaRMS et aux organismes d’apprenants de travailler efficacement et de manière constructive pour adresser les inquiétudes des apprenants liées au jumelage.»

– Franco Rizzuti, président, Fédération des étudiants et des étudiantes en médecine du Canada

« Ce fut un grand plaisir de rencontrer le personnel de CaRMS, ainsi que les trois autres organismes d’apprenants, afin de discuter du contrat du candidat. Jusqu’à maintenant, il n’y a pas eu de telles rencontres, mais sachant que ces dernières deviendront routinières me donne raison d’espérer que nous continuerons d’augmenter notre collaboration dans un effort soutenu d’optimiser le processus de jumelage au Canada.»

– Irving Gold, directeur général, Médecins résidents du Canada

Nous espérons que ces réunions avec les représentants des étudiants et des résidents en médecine au Canada nous permettront de continuer d’aligner nos communications et de créer une voie pour l’identification et la résolution de problèmes.

Comité des candidats au jumelage de résidents

L’étudiant non jumelé a toujours été un sujet brûlant dans le monde de l’enseignement médical, et ce, avec raison. Bien que la majorité des diplômés canadiens en médecine de l’année en cours sont jumelés lors du jumelage principal R-1 (97,3 % en 2016), nous désirons tous en apprendre davantage sur les candidats non jumelés. Il y a une variété de questions qui survient lors de discussions à propos des candidats non jumelés : pourquoi n’ont-ils pas été jumelés ? Quels sont les parcours d’après-jumelage les plus communs ? Et que pouvons-nous faire, collectivement, pour aborder le problème ?

Le comité des candidats au jumelage de résidents, dont CaRMS est un membre actif, examine actuellement certaines de ces questions. Nous avons hâte de travailler avec nos collègues au sein du comité en apportant nos données et notre expertise à cette conversation importante.