Main menu

La chef de la direction de CaRMS prend sa retraite après un mandat de 29 ans de service où elle a supervisé une croissance et une automatisation considérable

La chef de la direction de CaRMS prend sa retraite après un mandat de 29 ans de service où elle a supervisé une croissance et une automatisation considérable

Les recherches ont commencé en vue de trouver un nouveau directeur pour diriger l’organisme national sans but lucratif.

Le Service canadien de jumelage des résidents (CaRMS) désir annoncer qu’il commencera les recherches en vue de trouver un remplaçant pour Sandra Banner, la directrice générale et chef de la direction sortante. Durant son mandat de près de 30 ans, CaRMS, qui jumèle des étudiants canadiens en médecine à des postes de formation postdoctorale en médecine, a crû par quarante fois et a adopté sans réserve un modèle de livraison de services automatisé basé sur l’internet.

Depuis 1986, madame Banner a concentré et élargi les services primaires de CaRMS, offrant des services bilingues à plus de 7 000 candidats et 650 programmes à l’échelle nationale. Elle a dirigé la transformation du jumelage de CaRMS d’un processus fondé sur le papier vers un service de candidature, de sélection et de jumelage en ligne et a supervisé la croissance de l’organisme de 1,5 à plus de 40 employés à temps plein.

En tant que chef de la direction, madame Banner a développé et soutenu des relations avec le grand nombre d’organismes qui composent le réseau de l’enseignement médical au Canada. Elle a siégé à plusieurs comités d’enseignements médicaux et gouvernementaux et a contribué à plusieurs comités nationaux et gouvernementaux et à des publications d’enseignement médical.

Le Prix de leadership étudiant Sandra Banner continuera d’encourager annuellement le développement de futurs leaders en médecine par une reconnaissance publique et un soutien financier à un stagiaire en médecine de premier cycle et un stagiaire en médecine postdoctoral qui s’intéressent au leadership et qui possèdent des aptitudes dans un rôle de leader.

La retraite de madame Banner est prévue pour le mois de décembre 2015.

Sandra Banner : « Les dix dernières années ont été une période de changements rapides et importants chez CaRMS. Nous avons vu une augmentation importante de candidats, une plus grande demande pour des jumelages de sous-spécialités et un développement technologique rapide. Afin de répondre aux besoins de notre communauté, CaRMS a connu une croissance considérable pendant cette période et je suis fière d’avoir fait partie de cet organisme dynamique depuis près de trois décennies. »

Docteure Willa Henry, présidente du conseil d’administration de CaRMS : « Sandra a œuvré pour CaRMS pendant 29 ans et a dirigé l’organisme à travers une croissance considérable. Nous sommes fiers d’être reconnus comme étant un des meilleurs systèmes de jumelage de résidents au monde. L’énergie et la passion de Sandra nous manquerons alors qu’elle passera à la prochaine phase de sa carrière qui, selon Sandra, comprendra plus de temps pour les petits-enfants de la famille et la danse. »

Docteur Tom Marrie, ancien président du conseil d’administration de CaRMS : « La vue d’ensemble de Sandra pour CaRMS a eu un impact considérable à travers le Canada. Elle laisse CaRMS dans une position solide afin de poursuivre son travail et son attention particulière sur les communications et les consultations avec les candidats et les facultés de médecine. Au nom du conseil d’administration, de nos comités et de toutes nos parties prenantes, je remercie Sandra pour son service dévoué et infatigable envers une ressource précieuse pour la collectivité de l’enseignement médical canadien. »

À propos de CaRMS

Le Service canadien de jumelage des résidents (CaRMS) est un organisme sans but lucratif opérant en vertu du principe de la rémunération des services, établi en 1969 à la demande des étudiants en médecine à la recherche d’une entité indépendante pour offrir un service de candidature et de jumelage équitable et transparent à des programmes de formation médicale postdoctorale partout au Canada.