Les professionnels de la santé à travers le Canada sont en première ligne lors de la pandémie de la COVID-19, travaillant chaque jour pour traiter les personnes touchées et pour ralentir la propagation du virus parmi la population canadienne.

Le docteur Franco Rizzuti, membre du conseil d’administration de CaRMS et résident de troisième année en santé publique et médecine préventive à la University of Calgary, est un de ces individus. Le docteur Rizzuti est un membre de l’équipe qui a construit le modèle de recherche des contacts utilisé en Alberta — une pratique qui est une partie intégrante pour aplatir la courbe et protéger les Canadiens et les Canadiennes. 

« L’enquête des cas et la recherche des contactsparfois appelé un travail de détective en santé publique, sont des éléments essentiels de la réponse de santé publique à la COVID-19 », a dit le docteur Rizzuti« Pendant les 24heures suivant la première augmentation de cas en Alberta au début du mois de mars, moi-même et plusieurs autres résidents en santé publique — avec un appui incroyable de la part de deux médecins-hygiénistes — avons développé un modèle pour utiliser les étudiants en médecins bénévoles. Ce modèle est maintenant appelé l’équipe d’intervention de l’Alberta à l’exposition à la COVID-19 (ACeRT). » 

contacttrackers2-copy

La recherche des contacts consiste à identifier, évaluer et gérer les personnes qui auraient pu être exposées au virus. Les personnes qui ont eu un contact avec une personne infectée ont un plus grand risque d’être infectées elles-mêmes. C’est pourquoi, pour chaque cas de COVID-19 identifié, l’équipe de recherche des contacts travaille afin d’identifier toutes les personnes avec qui la personne infectée a été en contact alors qu’elle pouvait propager la maladieL’équipe communique avec chaque contact et suit la piste aussi loin qu’elle porte afin de protéger les amis, la famille et les autres connexions des individus infectés pour empêcher que ces personnes deviennent malades, et pour aider les personnes malades à accéder à des soins. 

contacttrackers1-copy

« Je ne peux pas en dire assez au sujet de ce groupe incroyable d’étudiants en médecine et de résidents qui se sont portés volontaires pour soutenir l’équipe de santé publique de l’Alberta, » a dit le docteur Rizzuti« Ensemble, nous/ACeRT avons augmenté de 10 la capacité de la santé publique en Alberta. La vision de notre groupe, depuis le tout début, a été de diffuser le modèle ACeRT au niveau national et de travailler avec les autres territoires et les facultés de médecine afin d’augmenter la réponse canadienne envers la COVID. » 

Nous remercions l’équipe de recherche des contacts de l’Alberta et tous les autres professionnels de la santé dédiés en premières lignes de la pandémie de la COVID-19. 

Start typing and press Enter to search