Premier tour - général

Mis à jour 28 septembre 2022

Information concernant le cycle de jumelage de 2023

Premier tour

Pour participer au premier tour du jumelage R-1, vous devez être un étudiant ou un diplômé en médecine qui a obtenu ou qui obtiendra un diplôme en médecine avant le 1er juillet de l’année de jumelage d’un établissement qui satisfait aux critères suivants :

Vous devez également être un citoyen canadien ou posséder une carte de résident permanent du Canada valide. Veuillez noter que vous serez tenus de saisir votre numéro d’identification médicale du Canada (NIMC) dans votre candidature.

Diplômés hors Canada et États-Unis en médecine et les diplômés de facultés de médecine ostéopathique*

Si vous êtes un diplômé hors Canada et États-Unis en médecine inscrit ou ayant obtenu un diplôme dans une faculté de médecine inscrite dans le Répertoire mondial, ou si vous êtes inscrit ou avez obtenu un diplôme d’une faculté d’ostéopathie, vous devez aussi avoir:

  • Avoir écrit et réussi, ou être inscrit à l’examen de la collaboration nationale en matière d’évaluation (CNE)d’ici le mois de septembre 2022
  • Avoir écrit et réussi, ou être inscrit à l’examen d’aptitude du Conseil médical du Canada (EACMC) partie Id’ici le mois de novembre 2022*

Remarque : Cette exigence vous permettra d’accéder et de participer à un jumelage de CaRMS, mais cela ne vous rend pas automatiquement admissible dans toutes les provinces. Les mises à jour des critères d’admissibilité provinciale sont soumises périodiquement tout au long de l’année de jumelage. Le candidat est responsable d’assurer qu’il répond aux critères. Si les critères d’admissibilité provinciaux changent après votre inscription pour participer au jumelage et que vous n’êtes plus admissible, communiquez avec nous à l’adresse aide@carms.ca.

Formation postdoctorale

Seuls les candidats n’ayant pas de formation postdoctorale antérieure** au Canada ou aux États-Unis sont admissibles d’obtenir un poste par l’entremise de CaRMS lors du premier tour. Si vous possédez une formation postdoctorale antérieure au Canada ou aux États-Unis ou si vous planifiez participer uniquement au deuxième tour du jumelage pour toute autre raison, veuillez lire l’information concernant l’admissibilité au deuxième tour.

* Consultez les «sommaires des exigences pour les examens du CMC» pour les exigences et les exceptions pour chaque province.
** La formation préliminaire aux États-Unis est considérée comme une formation postdoctorale agréée aux fins d’admissibilité pour le premier tour du jumelage R-1. Les candidats qui ont reçu une formation préliminaire aux États-Unis ne peuvent donc pas participer au premier tour du jumelage.

Deuxième tour - général

Mis à jour 3 decembre 2021

Information concernant le cycle de jumelage de 2023

Deuxième tour

Pour participer au deuxième tour du jumelage R-1, vous devez être un étudiant ou un diplômé en médecine qui a obtenu ou qui obtiendra un diplôme en médecine avant le 1er juillet de l’année de jumelage d’un établissement qui satisfait aux critères suivants :

Le deuxième tour est ouvert à tous les candidats admissibles qui répondent à au moins une des catégories suivantes :

  • Les candidats qui ont soumis une liste de classement pour le premier tour, mais n’ont pas été jumelés.
  • Les candidats qui ont participé au premier tour, mais qui ont ensuite retiré leur candidature.
  • Les candidats qui n’ont pas participé au premier tour.
  • Les candidats qui ne sont admissibles qu’au deuxième tour selon les critères provinciaux et la formation postdoctorale antérieure.

Veuillez noter qu’afin de pouvoir participer au deuxième tour, vous devez être un citoyen canadien ou détenir une carte valide de résident permanent du Canada. Notez que vous serez tenus de saisir votre numéro d’identification médicale du Canada (NIMC) dans votre candidature.

Les diplômés hors Canada et États-Unis en médecine et les diplômés de facultés de médecine ostéopathique*

Si vous êtes un diplômé hors Canada et États-Unis en médecine qui fréquente ou qui a obtenu son diplôme d’une faculté inscrite au répertoire mondial, ou qui fréquente ou a obtenu son diplôme d’une faculté de médecine ostéopathique, vous devez:

  • Avoir écrit et réussi, ou être inscrit, à l’examen de la Collaboration nationale en matière d’évaluation (CNE)d’ici septembre 2022**
  • Avoir écrit et réussi, ou être inscrit à l’examen d’aptitude du Conseil médical du Canada, partie Id’ici novembre 2022 ou février 2023**..

*Les critères d’admissibilité de base pour participer au jumelage R-1. Consultez le résumé des exigences des examens du CMC pour les exigences et les exceptions de chaque province.

** ** Les résultats de l’EACMC, partie I de février 2023 ne seront pas disponibles avant le début de la période de classement. Les programmes ne peuvent pas examiner les candidatures qui n’ont pas les résultats de l’EACMC, partie I au début de la période d’examen des dossiers.

Critères provinciaux

Critères provinciaux

Résumé des exigences des examens du CMC

Mis à jour 23 septembre 2022

Pour de l’information détaillée concernant les examens du Conseil médical du Canada (CMC), veuillez consulter le site Web du CMC. Les questions liées aux examens devraient être adressées au CMC.

Premier tour

Exigences des examens

Exceptions

L’examen de la CNE est-il requis pour les diplômés hors Canada et États-Unis en médecine (DHCEU) et les diplômés américains en médecine ostéopathique lors du jumelage principal R-1 de 2023 ? L’EACMC, partie I, est-il requis pour les diplômés hors Canada et États-Unis en médecine (DHCEU) et les diplômés américains en médecine ostéopathique lors du jumelage principal R-1 de 2023 ? La province acceptera-t-elle l’EECMC au lieu de l’EACMC, partie I pour le jumelage principal R-1 de 2023 ? La province acceptera-t-elle l’EACMC, partie II au lieu de l’examen de la CNE pour le jumelage principal R-1 de 2023 ? Y a-t-il d’autres exceptions ?
Terre-Neuve-et-Labrador Oui ou statut de LCMC Oui Non Oui ou statut de LCMC Non
Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick et Île-du-Prince-Édouard Oui Oui*** Non Non Oui***
Québec Oui ou statut de LCMC Oui* Non Oui ou statut de LCMC Oui**
Ontario Oui Oui Non Oui Non
Manitoba Oui Oui Non Non Non
Saskatchewan Oui Oui Non Non Non
Alberta Oui Oui Non Non Non
Colombie-Britannique Oui Oui Non Non Non

* Les diplômés avec un diplôme de docteur en osteopathie decerné par une école de médecine ostéopathique située aux États-Unis, dont l’école est agréée par la Commission on Osteopathic College Accreditation of the American Osteopathic Association, n’ont pas à obtenir la reconnaissance d’équivalence du diplôme de médicine du CMQ. Ces diplômés n’ont pas besoin de l’EACMC, partie I, de l’examen de la CNE ou du statut de Licencié du Conseil médical du Canada (LCMC) pour postuler.
** Les candidats qui ont déjà reçu une reconnaissance d’équivalence du diplôme M.D. du CMQ.
***Si vous postulez à un programme pour les DHCEU en médecine familiale, une note de passage pour l’Examen d’aptitude du Conseil médical du Canada, partie I OU une des exceptions équivalentes (tel que défini par les autorités réglementaires de santé indiquées ci-dessous) est requise pour l’obtention d’un permis de formation postdoctorale.

  • Tous les United States Medical Licensing Examinations: (USMLE) Step 1, USMLE – Step 2 Clinical Knowledge (CK), USMLE Step 2 Clinical Skills (CS); ou
  • Pour les candidats du doctorat en médecine osteopathique, le COMLEX (The Comprehensive Osteopathic Medical Licensing Examination of the United States).

Deuxième tour

Exigences des examens

Exceptions

L’examen de la CNE est-il requis pour les diplômés hors Canada et États-Unis en médecine (DHCEU) et les diplômés américains en médecine ostéopathique lors du jumelage principal R-1 de 2023 ? L’EACMC, partie I, est-il requis pour les diplômés hors Canada et États-Unis en médecine (DHCEU) et les diplômés américains en médecine ostéopathique lors du jumelage principal R-1 de 2023 ? La province acceptera-t-elle l’EECMC au lieu de l’EACMC, partie I pour le jumelage principal R-1 de 2023 ? La province acceptera-t-elle l’EACMC, partie II au lieu de l’examen de la CNE pour le jumelage principal R-1 de 2023 ? Lors du deuxième tour, les candidats jumelés avant 2023 qui n’étaient pas requis d’écrire l’EACMC, partie I, sont-ils maintenant requis de le faire ? Lors du deuxième tour, les candidats jumelés avant 2023 qui n’étaient pas requis d’écrire l’examen de la CNE sont-ils maintenant requis de le faire ?
Terre-Neuve-et-Labrador Oui ou statut de LCMC Oui Non Oui ou statut de LCMC Non Non
Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick et Île-du-Prince-Édouard Oui Oui***** Non Oui ou statut de LCMC Oui Non*
Québec Oui ou statut de LCMC*** Oui*** Non Oui ou statut de LCMC N/A**** N/A****
Ontario Oui Oui Non Oui Non Non
Manitoba Oui Oui Non Non Oui Oui
Saskatchewan Oui Oui Non Non Oui Oui
Alberta Oui Oui Non Non Oui Non
Colombie-Britannique Oui Oui Non Non Oui Oui

*Pour les DHCEU actuellement en formation et titulaire d’un permis au Canada.
**Les candidats doivent avoir réussi l’EECMC et les examens USMLE 1 et 2.
*** Les diplômés avec un diplôme de docteur en osteopathie decerné par une école de médecine ostéopathique située aux États-Unis, dont l’école est agréée par la Commission on Osteopathic College Accreditation of the American Osteopathic Association, n’ont pas à obtenir la reconnaissance d’équivalence du diplôme de médicine du CMQ. Ces diplômés n’ont pas besoin de l’EACMC, partie I, de l’examen de la CNE ou du statut de Licencié du Conseil médical du Canada (LCMC) pour postuler.
**** Attention, les examens ne sont pas les seules conditions à remplir au Québec. Consulter le site du CMQ pour plus de détails.
*****Si vous postulez à un programme pour les DHCEU en médecine familiale, une note de passage pour l’Examen d’aptitude du Conseil médical du Canada, partie I OU une des exceptions équivalentes (tel que défini par les autorités réglementaires de santé indiquées ci-dessous) est requise pour l’obtention d’un permis de formation postdoctorale.

  • Tous les United States Medical Licensing Examinations: (USMLE) Step 1, USMLE – Step 2 Clinical Knowledge (CK), USMLE Step 2 Clinical Skills (CS); ou
  • Pour les candidats du doctorat en médecine osteopathique, le COMLEX (The Comprehensive Osteopathic Medical Licensing Examination of the United States).
Motion de l’AFMC

L’Association des facultés de médecine du Canada (AFMC) est le partenariat universitaire des facultés de médecine canadienne et agit comme porte-parole de la médecine universitaire au pays. Les résolutions indiquées ci-dessous renseignent en partie les critères d’admissibilité pour le jumelage.

Motion de l’AFMC*

Puisque les facultés de médecine canadiennes sont la source principale de l’effectif des médecins au Canada

Qu’il soit résolu à la suite d’une décision du conseil d’administration de l’AFMC :

  • Que tous les diplômés des facultés de médecine canadiennes auront accès à un poste de résidence au Canada afin de compléter une formation nécessaire pour entrer en pratique,
  • Que l’accès à la formation postdoctorale organisée par le jumelage de résidence au Canada se fasse par le biais d’un processus défini et transparent pour les candidats admissibles de facultés de médecine accréditées par le LCME/CAFMC et pour les candidats admissibles de facultés de médecine internationales,
  • Que ces processus doivent être définis d’ici le 1er juillet de l’année civile afin d’assurer que la bonne mise en œuvre puisse avoir lieu,
  • Que nous affirmons que l’admissibilité d’un programme de formation postdoctoral est déterminée par chaque faculté de médecine canadienne,
  • Que la participation au premier tour du jumelage de résidence canadien soit limitée aux diplômés admissibles de facultés accréditées par le LCME/CAFMC ou de facultés de médecine internationales et qui n’ont aucune formation postdoctorale antérieure accréditée par le CRMCC/CFMC/ACGME.

Approuvé par le conseil d’administration de l’AFMC, le 2 mai 2006.
London (Ontario)

*Remarque: Le texte ci-dessus est une traduction non officielle de la motion de l’AFMC et est fourni à titre d’indicatif seulement. Veuillez vous référer à la version anglaise pour la motion officielle approuvée.

Start typing and press Enter to search

Centre d'aide

Le centre d'aide libre-service de CaRMS est disponible 24 heures par jour, 7 jours par semaine

Centre d'aide