Mis à jour le 8 decembre 2021

Université Laval
Université de Sherbrooke
Université de Montréal
Université McGill

Information concernant le cycle de jumelage de 2022

Les critères d’admissibilité provinciaux pour le Québec sont fournis par le Collège des médecins du Québec et sont seulement disponible en français et en anglais.

Les critères s’adressent à tous les diplômés en médecine. Pour des renseignements précis, consultez les onglets.

Les critères provinciaux de 2022 sont en cours de révision.

Veuillez noter que les critères sur cette page sont ceux du jumelage de 2021. Les critères mis à jour seront affichés sur cette page dans les prochains mois, une fois qu’ils auront été révisés par la province.

CRITÈRES APPLICABLES À TOUS LES DIPLÔMÉS EN MÉDECINE

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Information concernant le cycle 2021-2022, en vue de l’admission au 1er juillet 2022 Présentation d’une demande d’admission au Québec

Dans le contingent régulier : L’admission aux programmes de formation postdoctorale en année R-1 se fait par le biais de CaRMS et se limite aux diplômés des facultés de médecine agréées au Canada et aux États-Unis et aux DHCEU qui ont complété le processus de reconnaissance de l’équivalence de leur diplôme de médecine (M.D.) du Collège des médecins du Québec. Ces diplômés doivent être citoyens canadiens ou résidents permanents et ne jamais avoir entrepris d’études médicales postdoctorales au Canada ou aux États-Unis. Cette année, les DHCEU doivent simplement démontrer qu’ils sont citoyens canadiens ou résidents permanents. Les personnes qui ne répondent pas à ces critères doivent s’adresser directement aux facultés de médecine pour vérifier la possibilité de présenter une demande d’admission dans le contingent particulier.

Diplômés des années antérieures

Au Québec, seuls les candidats diplômés d’une année antérieure n’ayant jamais amorcé de formation postdoctorale au Canada ou aux États-Unis peuvent être considérés via CaRMS.

Diplômés des États-Unis

Les diplômés en médecine des États-Unis qui voudraient suivre une formation postdoctorale au Québec, qui sont citoyens américains, mais qui ne détiennent pas la double citoyenneté Canada/USA doivent présenter leur demande en vue d’une admission dans un contingent spécial, le contingent particulier. Dans ce cas, vous devez communiquer avec le bureau des études médicales postdoctorales de l’université qui vous intéresse. Les citoyens canadiens sont quant à eux admissibles dans le contingent régulier via CaRMS.

Les diplômés en ostéopathie des États-Unis (D.O) d’une école agréée par la Commission on Osteopathic College accreditation sont aussi admissibles selon les critères ci-dessus.

Diplômés munis d’un visa étudiant

Les règlements gouvernementaux au Québec ne nous permettent pas de considérer des étudiants diplômés d’une faculté de médecine hors-Québec détenant un visa dans le contingent régulier. Par conséquent, nous ne sommes pas en mesure de prendre en considération les étudiants en médecine détenteurs d’un visa diplômés M.D. d’autres provinces. Nous pouvons toutefois prendre en considération les étudiants en médecine diplômés du Québec détenteurs d’un visa.

ORGANISME D’ATTRIBUTION DES PERMIS Collège des médecins du Québec
GROUPES DU JUMELAGE Seuls les candidats répondant aux critères d’admission dans le contingent régulier (voir ci-dessus) peuvent être considérés

Nouveau : Quatre postes sont disponibles pour des résidents qui s’engageront à pratiquer la médecine au Nouveau-Brunswick pendant au moins cinq ans. Les candidats retenus devront signer le contrat préparé à cet effet par le Nouveau-Brunswick avant d’amorcer leur formation en résidence.

RESTRICTIONS Les DHCEU qui n’ont pas obtenu de reconnaissance d’équivalence de leur MD par le Collège des médecins du Québec ne sont pas admissibles. Les personnes qui ont déjà entrepris une formation médicale postdoctorale au Canada ou aux États-Unis ne sont pas admissibles. Les étudiants munis d’un visa ne sont pas admissibles sauf s’ils ont obtenu (ou sont en voie d’obtenir) leur MD au Québec.
EXIGENCES CONCERNANT LA CITOYENNETÉ
Types de citoyenneté acceptés
Citoyen(ne) canadien(ne)
Citoyen(ne) américain(ne)
Étudiant(e) étranger(ère)
Résident(e) permanent(e) canadien(ne)
Documents de citoyenneté acceptés
Carte de citoyenneté canadienne (recto verso)
Carte de résident permanent (recto verso)
Certificat de citoyenneté Canadienne
Certificat de naissance ou acte de naissance canadien
Confirmation de residence permanente au Canada
Date limite pour la livraison de documents de citoyenneté
Début de la période d’examen des dossiers

Les étudiants étrangers et les citoyens américains ne sont admissibles pour ce jumelage que s’ils sont déjà étudiants en médecine au Québec avec un visa d’étudiant.

CaRMS collabore avec des organisations tierces pour automatiser la vérification du statut de citoyenneté/statut légal requise par les bureaux des études postdoctorales pour l’entrée dans la formation en résidence. La vérification par les tiers simplifie le processus pour les candidats et les programmes. Tous les candidats qui n’ont pas reçu une vérification de la citoyenneté par un tiers seront requis de téléverser et d’assigner un document acceptable de preuve de citoyenneté. Veuillez consulter des renseignements supplémentaires ici.

EXIGENCES POUR LES DIPLÔMÉS CANADIENS EN MÉDECINE

Un diplômé canadien en médecine (DCM) ou un diplômé américain en médecine allopathique (DAM) est un individu qui a obtenu son diplôme en médecine d’une faculté Une faculté agréée par le Comité d’agrément des facultés de médecine du Canada (CAFMC) ou le Liaison Committee on Medical Education (LCME).

PREUVES DE COMPÉTENCES LINGUISTIQUES Voir les descriptions de programmes
EXAMENS DU CONSEIL MÉDICAL DU CANADA S/O
ÉVALUATIONS PROVINCIALES S/O
AUTRES ÉVALUATIONS Voir les descriptions de programme
EXIGENCES CONCERNANT LE SERVICE POST-FORMATION Quatre postes sont disponibles pour des candidats qui s’engageront à pratiquer la médecine au Nouveau-Brunswick pendant au moins cinq ans. Les candidats retenus devront signer le contrat préparé à cet effet par le Nouveau-Brunswick avant d’amorcer leur formation en résidence. Le contrat se trouve dans les descriptions de programmes des programmes avec une obligation de service post-formation.

Le résident doit pouvoir démontrer qu’il a les compétences linguistiques en français afin d’obtenir un poste au sein du réseau de santé vitalité, selon les exigences de la politique linguistique en vigueur. Si le résident décide de ne pas poursuivre ou de ne pas terminer la formation il devra rembourser les coûts de sa formation assumés par le Nouveau-Brunswick. Si le résident décide de ne pas pratiquer au Nouveau‑Brunswick, une pénalité de 400,000$ avec intérêts lui sera imposée.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Michelle Anne Duguay
Conseillère principale, Ressources médicales et Affaires francophones/Senior Advisor, Physician Resources & Francophone Affairs
Planification des effectifs en santé/Health Workforce Planning
Ministère de la Santé/Department of Health
(506) 453-8159
MichelleAnne.Duguay@gnb.ca

FORMATION MÉDICALE Le diplôme de MD est requis
INFORMATION SUPPLÉMENTAIRES S/O

DIPLÔMÉS HORS CANADA ET ÉTATS-UNIS EN MÉDECINE

Un diplômé hors Canada et États-Unis en médecine (DHCEU) est un individu qui a obtenu son diplôme en médecine d’une faculté de médecine internationale inscrite à l’annuaire en ligne World Directory of Medical Schools (Répertoire mondial) publié par la Foundation for the Advancement of International Medical Education and Research (FAIMER) et la World Federation for Medical Education (WFME).

Un diplômé d’une faculté d’ostéopathie aux États-Unis est un individu qui a obtenu son diplôme en médecine d’une faculté de médecine ostéopathique agréée.

PREUVES DE COMPÉTENCES LINGUISTIQUES Voir les descriptions de programmes
EXAMENS DU CONSEIL MÉDICAL DU CANADA Examen: Examen de la CNE

  • Date requise pour la soumission de l’examen: Début de la période d’examen des dossiers
  • Exigences: Obligatoire avec exceptions

Examen: EACMC, partie I

  • Date requise pour la soumission de l’examen: Début de la période d’examen des dossiers
  • Exigences: Obligatoire

Examen: EACMC, partie 2

  • Date requise pour la soumission de l’examen: Début de la période d’examen des dossiers
  • Exigences: Obligatoire avec exceptions

Le EACMC, partie 2 peut être utilisé pour postuler au Québec à la place de l’examen de la CNE.

Le Licencié du Conseil médicale du Canada (LCMC) peut être utilisé aux fins de candidature au lieu de l’examen de la CNE.

ÉVALUATIONS PROVINCIALES
  1. Le Collège des médecins du Québec doit avoir reconnu l’équivalence du MD du candidat
  2. Le candidat doit avoir été reconnu admissible au contingent régulier

Nom de l’évaluation provinciale: BCI — lettre de la CVDFM

  • Date requise pour la soumission: 31 janvier 2022 à midi
AUTRES ÉVALUATIONS S/O
EXIGENCES CONCERNANT LE SERVICE POST-FORMATION Quatre postes sont disponibles pour des candidats qui s’engageront à pratiquer la médecine au Nouveau-Brunswick pendant au moins cinq ans. Les candidats retenus devront signer le contrat préparé à cet effet par le Nouveau-Brunswick avant d’amorcer leur formation en résidence. Le contrat se trouve dans les descriptions de programmes des programmes avec une obligation de service post-formation.

Le résident doit pouvoir démontrer qu’il a les compétences linguistiques en français afin d’obtenir un poste au sein du réseau de santé vitalité, selon les exigences de la politique linguistique en vigueur. Si le résident décide de ne pas poursuivre ou de ne pas terminer la formation il devra rembourser les coûts de sa formation assumés par le Nouveau-Brunswick. Si le résident décide de ne pas pratiquer au Nouveau‑Brunswick, une pénalité de 400,000$ avec intérêts lui sera imposée.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Michelle Anne Duguay
Conseillère principale, Ressources médicales et Affaires francophones/Senior Advisor, Physician Resources & Francophone Affairs
Planification des effectifs en santé/Health Workforce Planning
Ministère de la Santé/Department of Health
(506) 453-8159
MichelleAnne.Duguay@gnb.ca

FORMATION MÉDICALE La formation médicale antérieure doit avoir été reconnue par le CMQ.
INFORMATION SUPPLÉMENTAIRES Les candidats, diplômés hors du Canada et des États-Unis (DHCEU) en médecine, qui n’ont pas complété le processus de reconnaissance de l’équivalence de leur diplôme de médecine et qui cherchent des renseignements sur la pratique de la médecine au Québec ainsi que sur la possibilité d’y effectuer une résidence, doivent s’adresser à l’organisme provincial régulateur pour se renseigner sur le processus d’évaluation. Veuillez communiquer directement avec le Collège des médecins du Québec (CMQ) pour de plus amples renseignements (voir ci-dessous):

Collège des médecins du Québec
2170, boul. René-Lévesque ouest
Montréal, Québec H3H 2T8
Tél. : 514 933-4441 ou 1-888-633-3246

ou sur le site Web : http://www.cmq.org/page/fr/reconnaissance-equivalence-diplome.aspx

Les DHCEU ayant complété le processus de reconnaissance de l’équivalence de leur diplôme de médecine et autorisés à postuler au Québec devront soumettre une copie de la lettre de détermination du statut des candidats à l’admission aux études médicales postdoctorales émise par la Conférence des vice-doyens aux études médicales postdoctorales des facultés de médecine du Québec (CVDFM) qui confirme qu’ils sont autorisés à présenter des demandes d’admission dans le contingent régulier. Les candidats autorisés par la CVDFM à présenter des demandes d’admission dans le contingent particulier doivent communiquer directement avec le bureau des études médicales postdoctorales des universités qui les intéressent.

Les DHCEU qui ont complété le processus de reconnaissance de l’équivalence de leur diplôme de médecine du Collège des médecins du Québec et qui sont en mesure de soumettre leur dossier avant la date limite établie pour déposer une demande d’admission (Pour l’admission 2022 : 31 janvier 2022 à midi), peuvent être pris en considération dans le cadre du premier tour du jumelage de CaRMS. Les personnes qui pourront le faire avant la date limite pour déposer une demande d’admission au deuxième tour (Pour l’admission 2022 : 25 avril 2022 à midi) pourront participer au deuxième tour.

La PREUVE DE CITOYENNETÉ doit accompagner toutes les demandes

Start typing and press Enter to search